Cécile Carrère, Université Pierre et Marie Curie

Carte non disponible

Optimisation d’une chimiothérapie pour empecher l’émergence de résistance dans une tumeur hétérogène

vendredi 12 octobre 2018, 11h00 - 12h00

Salle du conseil, espace Turing


La résistance aux traitements est une raison majeure d’échec des chimiothérapies contre le cancer. Afin d’étudier les effets de différents protocoles de traitement, l’équipe de M.Carré (1) a réalisé des séries d’expériences in vitro sur des cultures de cellules cancéreuses sensibles ou résistantes à un certain médicament. Ces expériences ont mis en lumière l’intéret des protocoles métronomiques, c’est à dire de plus faibles doses de médicament données plus fréquemment, par rapport aux protocoles MTD (maximal tolerated dose) classiques.

Pour comprendre et améliorer ces résultats, nous proposons avec G.Chapuisat (2) une modélisation de ces expériences, et l’optimisation du traitement par différents outils mathématiques. Tout d’abord, une stratégie adaptative reposant sur l’analyse du modèle est définie. Ensuite, la théorie du controle optimal est utilisée pour proposer un nouveau protocole de traitement, qui a été testé sur les cultures de cellules. Enfin, avec H.Zidani, l’approche de la programmation dynamique est présentée pour répondre de manière plus pragmatique aux attentes médicales.

(1) Centre de Recherche en Oncologie et Oncopharmacologie, Aix-Marseille Université
(2) Institut de Mathématiques de Marseille, Aix-Marseille Université
(3) Unité de Mathématiques Appliquées, ENSTA