* Nicolas Muller (MAP5) - MAP5-UMR 8145

Nicolas Muller (MAP5)

Etudes math-thématiques et numériques de problèmes non-linéaires et non-locaux issus de la biologie.

jeudi 14 novembre 2013, 14h00 - 15h00

Salle de réunion, espace Turing


{{Abstract:}}

Nous étudions l’influence de l’environnement sur le comportement d’une cellule dans deux situations différentes. Dans chacune de ces deux situations, apparaît un couplage non-linéaire sur le champ d’advection lié à un terme non-local provenant du bord du domaine.
Dans une première partie, nous modélisons la polarisation cellulaire durant la conjugaison de la cellule de levure. Nous utilisons un modèle de type convection-diffusion avec un terme de convection non-linéaire et non-local. Ce modèle présente des similarités avec le modèle de Keller-Segel, la source du potentiel attractif étant sur le bord du domaine. Nous étudions le cas de la dimension un en utilisant des inégalités de Sobolev logarithmiques et HWI. En nous appuyant sur un raisonnement heuristique, nous ramenons l’étude de notre modèle en dimension deux au bord du domaine. Nous validons le modèle à l’aide des résultats expérimentaux obtenus par M. Piel en utilisant un bruit dynamique dans nos simulations numériques. Nous étudions ensuite le problème du dialogue cellulaire entre cellules de levure de sexe opposé.
Dans une seconde partie, nous étudions la réaction immunitaire durant l’athérosclérose. Nous construisons puis développons un modèle structuré en âge pour décrire l’inflammation. Pour des paramètres particuliers, nous déterminons le comportement en temps long de notre système en utilisant une fonctionnelle de Lyapunov.