* Alasdair Newson (Technicolor R&I, Rennes) - MAP5-UMR 8145

Alasdair Newson (Technicolor R&I, Rennes)

Principaux défis et quelques solutions pour l’inpainting video

vendredi 24 janvier 2014, 11h00 - 12h00

Salle de réunion, espace Turing


Le but de « l’inpainting  » est le remplacement d’une région dans une image ou vidéo par un autre contenu qui soit visuellement convaincant. Les applications potentielles de cette tâche vont de l’édition de photos à but personnel à la post-production professionnelle de films. Bien que l’inpainting image a pu mener à de nombreuses publications scientifiques et m »me des produits commerciaux, l’inpainting vidéo est resté relativement en retrait, n’étant étudié que dans un cercle académique assez restreint. Cela est dû en particulier à la lenteur d’exécution des algorithmes et/ou à la nécessité d’une forte intervention manuelle pour obtenir des résultats de qualité. Dans ce séminaire, nous présentons un algorithme d’inpainting vidéo automatique et générique dont le temps d’exécution est sensiblement plus faible que l’état de l’art. Nous nous intéressons à quelques-uns des défis majeurs du domaine et proposons des solutions. Entre autres, nous regardons les problèmes suivants : des temps d’exécution
très longs, le traitement des textures dans les images et vidéos, des problématique d’initialisation de l’algorithme et l’inpainting vidéo avec caméra mobile. Nous nous intéressons également à quelques questions de convergence et stabilité dans des cas d’inpainting très simples.