* Gabriel Faraud (Modal'X, Université Paris Ouest Nanterre) - MAP5-UMR 8145

Gabriel Faraud (Modal’X, Université Paris Ouest Nanterre)

Réseaux de télécommunications ad-hoc

vendredi 23 mai 2014, 9h30 - 10h30

Salle de réunion, espace Turing


Nous étudions un réseau de télécommunications fonctionnant sans infrastructure centrale, mais utilisant les appareils des utilisateurs à la fois comme émetteurs/récepteurs et comme intermédiaires. Ainsi un message peut sauter d’un appareil à l’autre pour aller de l’émetteur au récepteur. Les appareils ayant un rayon de transmission fini, la structure de connectivité du graphe obtenue est donnée par le modèle de percolation continue. Cependant à cette dimension s’ajoute une dimension stochastique, induite par le mouvement des utilisateurs.

Ce modèle a fait l’objet d’une attention importante de la part de la communauté des sciences de l’information, concernant autant la question des protocoles informatiques, que celle qui nous intéresse, la fiabilité du réseau. Cependant, l’approche proposée, essentiellement numérique et heuristique, donne des résultats peu satisfaisants. Nous proposons une approche plus formelle, à savoir la limite thermodynamique.

Nos travaux en collaboration avec H. Döring et W. König incluent une formule pour le pourcentage de temps de connexion entre deux utilisateurs, et une analyse à l’aide des grandes déviations de la vitesse de convergence, et font l’objet d’un article disponible sur \url{http://arxiv.org/abs/1303.3783}.