* David Granjon (Centre de Recherche des Cordeliers, Université Pierre et Marie Curie, Université de Lausanne (UNIL)) - MAP5-UMR 8145

David Granjon (Centre de Recherche des Cordeliers, Université Pierre et Marie Curie, Université de Lausanne (UNIL))

Modélisation de l’homéostasie du calcium et de ses perturbations

vendredi 6 février 2015, 11h00 - 12h00

Salle de réunion, espace Turing


Résumé :

Le calcium a un rôle indispensable dans l’organisme puisqu’il est impliqué dans de nombreux processus majeurs tels la régulation de l’activité cardiaque et la formation de l’os. Sa concentration plasmatique est finement régulée par l’intestin, les reins et l’os ainsi que l’hormone para-thyroïdienne (PTH) et la vitamine D3 (cholécalciférol). La formation de calculs rénaux (lithiase et néphrocalcinose) est induite par une accumulation de calcium dans les urines (hypercalciurie). C’est une maladie touchant environ 10% de la population occidentale, ce qui en fait un problème de plus en plus important. Ainsi l’objectif de cette thèse est d’identifier les mécanismes conduisant à une hypercalciurie.
Pour ce faire, nous avons construit un modèle mathématique de l’homéostasie du calcium prenant en compte chaque organe comme compartiment ainsi que les deux hormones PTH et D3. Il est composé de 7 équations différentielles non linéaires décrivant la conservation du calcium dans chaque organe. Ce modèle a été confronté à des données expérimentales lors de sa construction et pour sa validation : différentes situations biologiques ont été simulé comme hypercalcémie et l’hypocalcémie.