* Casimir Emako (LJLL) - MAP5-UMR 8145

Casimir Emako (LJLL)

Étude d’un modèle de chimiotactisme à deux espèces

jeudi 9 avril 2015, 10h00 - 11h00

Salle de réunion, espace Turing


Le chimiotactisme est le mouvement collectif de cellules sous l’influence de substances chimiques appelées chimioattracteurs. Plusieurs travaux
ont été consacrés à la description de ce phénomène dans le cas d’une population à une espèce de cellules. Selon le point de vue de description utilisé (microscopique ou macroscopique), différents types
de modèles ont été considérés dans la littérature.

Dans cet exposé, on s’intéresse à l’analyse des modèles de chimiotactisme à deux espèces de cellules : les deux classes de modèles cités ci-haut y sont présentées.
A partir du comportement individuel des cellules, on propose un modèle microscopique. A partir de ce modèle microscopique, on en déduit des modèles parabolique et hyperbolique par limite diffusive ou hyperbolique.

Le modèle parabolique permet d’expliquer la migration de deux espèces de bactéries étudiées expérimentalement, où en fonction de la proportion de l’espèce la plus rapide une migration collective ou
séparée est observée. De plus, ce comportement est aussi présent dans le modèle hyperbolique dans lequel après l’explosion en temps fini de la solution classique, les masses de Dirac des deux espèces interagissent et se déplacent ensemble ou séparément.