David Coupier (Lille1)

Fins topologiques de graphes aléatoires géométriques

vendredi 15 janvier 2016, 9h30 - 10h30

Salle de réunion, espace Turing


Nous nous intéressons dans cet exposé à trois modèles de graphes aléatoires géométriques. Ils sont aléatoires car leurs sommets sont les points d’un processus de Poisson dans le plan, et géométriques car leurs structures de graphes (de type « glouton ») sont définies par une m »me procédure locale et géométrique. Ces trois graphes diffèrent seulement par leurs orientations. Le premier est radial et a été introduit en 2005 par F. Baccelli et C. Bordenave pour modéliser des réseaux de télécommunications. Le second est dirigé (selon un vecteur du plan) alors que le troisième est omnidirectionnel. Nous énoncerons quelques résultats décrivant le nombre de fins topologiques pour ces trois graphes.