Olivier Garet (Université Nancy 1)

Théorèmes ergodiques presque sous-additifs

vendredi 3 décembre 2010, 13h30 - 14h30

Salle de réunion, espace Turing


L’exposé propose une promenade autour du théorème ergodique sous-additif de
Kingman, avec un intér »t particulier pour les extensions presque-sous
additives de Kesten, Hammersley, Derriennic et Schürger. On tentera
d’expliquer pourquoi les phénomènes de croissance où l’extinction est possible
réclament plus de souplesse que le théorème de Kingman ne peut donner, et on
proposera quelques outils.

ATTENTION CHANGEMENT DE SALLE:
Salle Cordier F au 5ème étage du bâtiment des Saints-Pères.