Margarete Ortner (MAP5, Telecom SudParis)

Pathologies respiratoires et marqueurs fonctionnels en tomodensitométrie volumique

vendredi 17 décembre 2010, 11h00 - 12h00

Salle de réunion, espace Turing


Résumé/abstract :

L’asthme et le COPD sont aujourd’hui plus que jamais une source d’inquiétude majeure: 300 millions de personnes sont aujourd’hui affectées par ces pathologies et il est prédit qu’elles deviennent la quatrième cause de mortalité d’ici à 2030.
Ces chiffres soulignent la nécessité d’un diagnostique précoce et d’un suivi régulier mais aussi d’une classification précise qui permette de bénéficier des informations sur les phenotypes spécifiques et de s’orienter vers un traitement et une surveillance médicale adéquate.

Ainsi, nous allons aborder le concept d’ « Â Image comme Marqueur  » dans le cadre des maladies respiratoires et décrire sa mise en oeuvre et les applications qui découlent de ce concept théorique.
L’idée générale réside dans l’établissement d’une corrélation entre les paramètres morphologiques et fonctionnels du système respiratoire humain et l’estimation de l’impacte biologique de toute modification (comme le remodelage des voies respiratoires). Dans ce sens, plusieurs aspects clés concernant le traitement des informations extraites de l’imagerie TDM sont abordés.
La segmentation des voies aériennes, l’identification de l’axe central, la modélisation individuelle pour chaque patient et la quantification de l’épaisseur des parois des voies respiratoires composent les verrous scientifiques à lever. La visualisation des résultats et l’automatisation de la détection des anomalies rendent quant à elles l’utilisation clinique plus performante.

Les solutions, les résultats et leur validation sont discutés ainsi que les développements futurs attendus.