Léon Matar Tine (MAP5)

Problème inverse pour un modèle de croissance-fragmentation en dynamique de population

mardi 13 mars 2012, 14h00 - 15h00

Salle de réunion, espace Turing


{{Abstract}}
Les équations de croissance-fragmentation apparaissent dans différents contextes tels que la division cellulaire, la polymérisation des protéines, les neurosciences etc. L’observation directe de la dynamique temporelle est souvent difficile et nécessite l’élaboration d’outils théoriques et numériques pour estimer certains paramètres de l’équation à partir d’une mesure indirecte de sa solution.

Dans le cas spécifique de la division cellulaire, on s’intéresse à l’estimation du taux de division cellulaire par une approche déterministe en résolvant un problème inverse à partir de l’observation de la solution asymptotique en temps lorsque le noyau de fragmentation et le taux de croissance des cellules sont assez généraux.