* Grégory Arbia (INRIA Rocquencourt) - MAP5-UMR 8145

Grégory Arbia (INRIA Rocquencourt)

Aspects numériques de la modélisation de l’écoulement du sang pour des patients atteints de maladies cardiaques congénitales

vendredi 22 juin 2012, 11h00 - 12h00

Salle de réunion, espace Turing


Résumé/Abstract:

Les cardiopathies congénitales forment la première cause de malformations néonatales, touchant 1% des naissances vivantes. Pour nombre d’entre elles, plusieurs interventions chirurgicales sont nécessaires. La modélisation de l’écoulement sanguin devient un outil permettant de comprendre une pathologie, ou encore de simuler différentes options chirurgicales. L’imagerie par résonance magnétique permet de construire une géométrie tridimensionnelle et de mesurer des débits. D’autre part, à l’aide d’un cathéter, des mesures de pressions artérielles sont réalisées. Il s’agit alors de simuler l’écoulement du sang dans le domaine discrétisé et de modéliser l’effet de la structure en aval de celui-ci. Pour cela un couplage entre les équations aux dérivées partielles de Navier-Stokes et une équation différentielle ordinaire est réalisé à chaque sortie du domaine tridimensionnel. Les enjeux de cette étude sont numériques et cliniques. D’une part il est nécessaire de gérer les problèmes d’instabilités liés au couplage, et d’autre part les cliniciens souhaitent une représentation fiable de l’écoulement du sang dans le domaine d’intér »t. Les résultats présentés concernent deux patients ayant subi une procédure dite de Norwood, consistant à connecter une partie du réseau systémique au réseau artériel en proche périphérie du coeur.

Salle : Cordier D