Irène Kaltenmark (INRIA & Université de Bordeaux)

Analyse de formes : représentation des formes, modèle de croissance et partition de la surface corticale.

vendredi 15 février 2019, 14h00 - 16h00

Salle du conseil, espace Turing


L’utilisation de groupes de difféomorphismes agissant sur des ensembles de formes, équipant ces derniers d’une structure riemannienne, s’est avérée extrêmement efficace pour modéliser et analyser la variabilité de populations de formes issues de données d’imagerie médicale. Néanmoins, les phénomènes biologiques de croissance se manifestent parfois par des déformations de nature non difféomorphique. Je présenterai un nouveau type d’action de difféomorphismes pour modéliser ces phénomènes de croissance par le déploiement optimal progressif d’une forme préalablement repliée dans une région de l’espace. Ce déploiement s’assimile à une succession d’appariements partiels relevés sur un système de coordonnées biologiques, défini à l’échelle d’une population. Par ailleurs, j’introduirai à travers quelques applications numériques, la notion de varifolds orientés généralisant celle de courants.

Enfin, je présenterai une méthode automatique pour construire une parcellisation moyenne de la surface corticale à partir de parcellisations individuelles non étiquetées. Cette approche géométrique favorise l’utilisation des métriques varifolds, pour la mise en correspondance des sujets à travers l’atlas obtenu.