Mathieu Rozenbaum (Université Paris-Est et Crest)

Volatilité intégrée et erreur d’arrondi.

vendredi 21 mars 2008, 14h00 - 15h00

Salle de réunion, espace Turing


On considére les observations à haute fréquence n, et avec erreur d’arrondi \alpha_n tendant
vers zéro, d’une diffusion sur l’intervalle [0, T]. Ce modèle, introduit par Delattre et Jacod, est particulièrement pertinent pour la modélisation des données financières avec
bruit de microstructure. En effet, il permet d’obtenir à la fois des prix discrets et un
comportement diffusif à basse fréquence. On construit à partir de l’échantillon observé
un estimateur de la volatilité intégrée du processus. On prouve que la précision de notre
méthode est max(\alpha_n, n−1/2). On donne par ailleurs des théorèmes centraux limites dans
le cas d’une diffusion homogéne.