Emmanuel Jacob

Les excursions de l’intégrale du mouvement Brownien. Stationnarité et dualité.

mardi 7 avril 2009, 11h00 - 12h00

Salle de réunion, espace Turing


En physique, les trajectoires de grosses particules évoluant dans un environnement aléatoire sont modélisées par un processus de Langevin, processus qui est simplement obtenu à partir du mouvement Brownien par intégration par rapport au temps. Récemment, des modélisations de chocs de ces particules sur une barrière inélastique ont mis en évidence que la barrière n’était pas nécessairement absorbante (ce qui n’est pas évident intuitivement), et par suite l’existence d’un processus de Langevin réfléchi sur une barrière inélastique a été confirmée mathématiquement.