MAP5 – Mathématiques Appliquées à Paris 5

A voir cette semaine

Séminaire de Probabilités du MAP5 : Assaf Shapira (MAP5), Salle du conseil, espace Turing, vendredi 20 mai 2022, 9h30 - 10h30,
La métastabilité induite par des effets topologiques dans le modèle XY

Résumé : Dans plusieurs modèles en physique statistique on trouve des propriétés topologiques non-triviales. L’un des modèles les plus importants avec un tel comportement est le modèle XY, dont en dimension 2 on observe une transition de phase du type Kosterlitz-Thouless. Dans ce séminaire on discutera le modèle dans un cadre plus simple, en dimension 1 avec les conditions au bord périodiques, et dans un régime de températures où les observable topologiques peuvent être identifiées. On considère la dynamique de ce modèle – on cherche les échelles de temps dans lesquelles ces observables changent, et trouve un régime sans ordre topologique à l’équilibre, mais dont les états métastables possèdent une topologie non-triviale. Basé sur un travail en collaboration avec Clément Cosco.


Groupe de travail Modélisation, analyse & simulation : Michael Goldman, LJLL Université de Paris (Diderot), Salle du conseil, espace Turing, vendredi 20 mai 2022, 11h00 - 12h00,

Le modèle d’Hellfrich-Canham pour les membranes bi-lipidiques et sa dérivation à partir d’énergies 3D


Actualités

Le laboratoire MAP5 a eu le plaisir et l’honneur d’accueillir Pr. Adrian Raftery du 16 septembre au 15 décembre 2021, avec le soutien de la FSMP et de l’Université de Paris. Pr. Raftery a donné à cette occasion vingt heures de cours sur la démographie statistique.

 

Présentation

Le MAP5 est rattaché à Université de Paris (ex Université Paris Descartes) et à l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions (INSMI) du CNRS. Il fait partie de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris (FSMP).

Le MAP5 est un laboratoire récent créé sous sa forme présente en 2004. Il a pris la suite d’équipes principalement tournées vers les applications de la statistique au domaine biomédical et vers l’image. Son effectif est passé de 28 permanents en 2005 à une cinquantaine aujourd’hui. Une des ambitions du laboratoire est d’établir à Université de Paris un excellent niveau de recherche en mathématiques appliquées, tout en développant des liens avec les autres composantes de l’université. Le MAP5 est composé de 4 équipes, travaillant chacune dans un domaine particulier des mathématiques appliquées : les statistiques, les probabilités, l’analyse numérique et le traitement des images. Il rassemble une variété d’expertises et de compétences assez large pour créer une vraie synergie entre les développements théoriques et les applications.

Accès intranet